Fichier 4 Fichier 1 svg-entreprise svg_public_alternance svg_poursuite svg_inscription svg_programme svg_methodes svg_objectif svg_modalite svg_public svg_sanction svg_download svg_send_mail agenda_day svg_organisateur nos_guide_formation_side agenda Fichier 2 Fichier 3 Fichier 1 play-02 conseillers faq guide offre_alternance Fichier 1 Fichier 2 Fichier 3 Fichier 4 entreprises Demandeur d'emploi SALARIES Etudiant

PASSION D’APPRENTI

PASSION D’APPRENTI

Léo Jullerot est apprenti en 2ème année du titre d’ingénieur en Informatique que nous proposons en partenariat avec le CNAM en Grand Est. Passionné d’aviation, il pratique le vol en planeur et va participer prochainement à plusieurs compétitions.

 

Bonjour Léo, pourrais-tu nous présenter ton parcours ?

Je m’appelle Léo Jullerot, j’ai 24 ans et suis actuellement en 2ème  année d’école d’ingénieur d’informatique en alternance au sein du CNAM en partenariat avec l’ITII Alsace. Mon parcours pour en arriver là n’a pas été celui que nous retrouvons typiquement en école d’ingénieur. En effet après avoir passé un BAC S, j’ai fait une première année d’étude à l’Université de Mathématiques / Informatique de Strasbourg ou j’ai pris conscience de ma volonté d’apprendre par la pratique plutôt que par la théorie. J’ai donc réorienté mon projet vers un BTS Service Informatique aux Organisations avec option Solution Logiciel et Applications Métiers. Cette formation m’a confirmé mon choix d’études orientées pratique mais également ma passion pour le développement informatique. C’est pour cela que je compléte ma formation BAC+2 en rejoignant ma formation actuelle.

 

Pourrais-tu nous présenter ta passion ? 

Ma grande passion est donc l’aviation et plus particulièrement le vol en planeur (anciennement vol à voile). Le planeur est un aéronef sans moteur. Tels les oiseaux, les planeurs spirales dans les courants ascendants qui leur permettent de monter et ainsi de voler plusieurs heures et parcourir des circuits pouvant dépasser les 1000 kms. Dans cette pratique, l’étude de l’environnement est primordiale. En effet pour trouver des courants ascendants, il faut prendre en compte beaucoup de paramètres tels que l’ensoleillement, les nuages mais également les reliefs au sol et les contrastes de couleurs. Cela met un vrai défi à chaque vol.  Quand la météo est bonne, nous pouvons parcourir des circuits de 100 kms en moins d’une heure. Le record sur 100 kms est établi à 289,4 km/h. Mais voler loin, vite n’est pas le seul plaisir du vol en planeur ! Pour ma part j’aime aussi beaucoup voler pour le plaisir des yeux. En effet voler en planeur nous permet de voir des paysages magnifiques dans un environnement calme ou seul le bruit du vent sur l’appareil se fait entendre.

 

Depuis combien de temps pratiques-tu le planeur ?

Passionné par l’aéronautique depuis tout petit, j’ai découvert le planeur à l’âge de 13 ans grâce au BIA que j’ai passé au collège grâce à un vol de découverte. Avec le BIA en poche j’ai donc débuté une formation de pilote de planeur en 2011 à l’âge de 15 ans. L’année suivante je réalise mon premier vol seul et passe le brevet quelques semaines plus tard. J’ai depuis, enchainé les vols avec plus de 300 heures au total et ai passé plusieurs qualifications telles que le vol campagne qui me permet de voler sur de longues distances en quittant les alentours de mon aérodrome de départ.

 

Comment s’organisent tes entrainements ?

Depuis maintenant 2 ans, je m’entraine pour me lancer en compétition. Mes vols d’entrainement durent entre 3 et 5 heures quand la météo le permet. Durant mes entrainements, je parcours des circuits de 100 à 300 kms ou mon objectif est de les tourner le plus rapidement possible. Le dernier en date a été réalisé en mai 2020. J’ai pour ce vol décollé de Strasbourg Neuhof, volé jusqu’à Mulhouse, fait demi-tour pour retourner sur Haguenau avant de rentrer sur Strasbourg.

Durant la saison de vol, j’ai une pratique régulière avec 1 vol hebdomadaire quand la météo le permet. En revanche les vols d’entrainement sont plus rares car dépendant de la météo et sont de l’ordre d’1 vol d’entrainement par mois entre avril et septembre. Je participe également à des sessions d’entrainement ou je peux me confronter à d’autres pilotes et échanger pour me perfectionner.

 

Quelles sont les compétitions auxquelles tu vas participer ?

Pour l’année 2020 je prévoyais initialement de participer à deux compétitions : L’Inter-régional Grand Est junior (-25 ans) et  Le championnat de France Classe club Junior (-25 ans). Malheureusement la première a été annulée due au COVID-19. J’ai en revanche été sélectionné pour le championnat de France qui se déroulera à La-Roche-sur-Yon du 16 au 22 aout 2020. Cette compétition va me permettre de me confronter aux meilleurs pilotes de moins de 25 ans de France sur des épreuves de vitesse sur circuit défini. Nous avons déjà eu par le passé un podium Alsacien avec un pilote de Haguenau qui avait fini à le seconde place de cette même compétition. J’espère être à la hauteur pour me placer sur le podium à mon tour !

 

 

Bonne chance pour ces compétitions !